03 octobre 2018, Palais du 15 janvier. Ouverture de la Semaine Nationale de Réflexion sur la Contribution du Secteur Privé à la Relance économique. Hommes politiques, membres du gouvernement, des grandes institutions de la République ont répondu présents à l’appel des hommes d’affaires et des entreprises nationales. A l’ordre du jour : Réflexions sur la relance de l’économie nationale par le secteur privé.

 

Relance Economique TchadLa mobilisation était à la dimension de l’évènement. La grande salle du palais du 15 janvier à fait son plein, jusqu’à rejeter du monde. Et ce, à juste titre car c’est pour la première fois que les opérateurs économiques se réunissent pour poser un diagnostic du secteur afin de jeter les bases d’une ère nouvelle.  Pour le président de la Chambre de Commerce, d’Industrie, d’Agriculture des Mines et d’Artisanats (CCIAMA), Amir Adoudou Artine, « Le secteur économique qui se profile dépendra de sa capacité à être résilient aux changements ». Et d’interpeller les hommes d’affaires : « Nous devons adapter nos économies et nos entreprises pour suivre l’évolution et la marche du monde » Pour être dans le signe des temps, les  patrons d’entreprises doivent entrer dans la nouvelle ère économique. Pour ce faire, le président de la CCIAMA, les invite au changement des habitudes, de se professionnaliser, former leurs salariés, investir dans les innovations de leurs domaines d’activité respectifs et multiplier les partenariats professionnels…  Il s’agit simplement d’agir en fonction des intérêts  économiques et sociaux du secteur.

Le Président de la République, Chef de l’Etat Idriss Déby Itno, se dit confiant de la relance de l’économie nationale par le secteur privé, pourvoyeur de richesses et créateur d’emplois. Loin d’être un objectif à atteindre, ni une performance à réaliser la relance de l’économie vise « la redynamisation  de notre économie est un impératif vital pour le Tchad et les Tchadiens », a précisé le Président de la République.

En marge de la semaine, il est organisé un symposium des opérateurs du secteur privé et une foire « Made in Tchad ».

Par le Service de Communication et Relations publiques

Pdt Abdelkerim

Mot de bienvenue du Président du CESC

A l’orée de la nouvelle année 2018,  je souhaite une bonne et heureuse année au peuple tchadien et aux visiteurs du site du Conseil Economique, Social et Culturel : www.cesc.td. Que 2018 soit pour tous, une année de paix, de bonheur, de prospérité et de santé.  

L’année 2017 a permis aux internautes de connaître grâce au   portail web officiel du Conseil Économique, Social et Culturel nos activités réalisées au cours de l’année. Par cet outil, nous avons communiqué en temps réel avec le monde entier. C'est pour moi un motif de satisfaction  de savoir que tous les articles publiés sur le site ont été consultés grâce à ce puissant outil de communication de notre ère.

C’est ici l’occasion de dire qu’en se dotant de ce moyen moderne de communication et d'information, l'institution dont j'ai l'insigne honneur de diriger a tenu le pari de rendre visibles et lisibles ses activités par le biais de la toile et communiquer avec la communauté internationale et les institutions sœurs.

Notre site traite des sujets ayant trait à l’économie, au social et au culturel. Il porte le label du CESC certes, mais c’est un outil de communication et de développement au service de toutes les corporations représentées en son sein.

En clair, le site du CESC se veut un outil d’information et de communication, ouvert à toutes les organisations de la société civile tchadienne organisée. 

Nous nous engageons à poursuivre la mise à jour du site avec la même détermination et le même professionnalisme.  

Une fois encore, je vous souhaite la bienvenue sur le portail web du Conseil Economique, Social et Culturel: www.cesc.td .

CALENDRIER & AGENDA DU CESC

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Adresse du CESC à N'Djaména

siegeCESCpetit

Boulevard NGarta Tombalbaye,
Rue N° 6.405,
N’Djaména – Tchad.
BP : 5038 – Téléphone : (235) 22 53 03 30

Les autres institutions