M. Oumar Lamana, quitte la Direction du Cabinet du Président du CESC pour une nouvelle aventure à la Direction de la Planification et du suivi-évaluation du Ministère des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement. Promu à cette nouvelle fonction par le décret N°1690/PR/2018 du 22 octobre 2018, il quitte son ancien poste après deux ans et cinquante deux jours de loyaux services rendus au CESC.

O LamanaCet administrateur des services financiers a parfait sa formation en gestion de projets au Canada. C’est l’occasion toute indiquée pour lui à mettre en application les connaissances acquises dans ce domaine, mais qu’il avait mises en veilleuse pour coordonner les activités de la Direction du Cabinet du Président du CESC.

En tant que «  gratteur de papier » comme aime le qualifier l’un de ses anciens patrons, il impulsera une dynamique à la Planification et au suivi-évaluation du grand Ministère des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement qui l’accueille.

Au lendemain de sa nomination à son nouveau poste, M. Oumar Lamana, a tenu une réunion d’au revoir le 23 octobre avec ses anciens collaborateurs. Le climat était amical et emprunt de cordialité. Comme pour dire, «  même si je quitte le CESC, nous somme toujours dans la même ville ». Bien que parti, le Dircab sortant a prodigué des conseils à ses anciens collaborateurs, les invitant à toujours aimer le travail bien fait comme en son temps. « L’administration étant une continuité, je vous demande de bien collaborer avec mon successeur » a-t-il vivement recommandé

Le nouveau Directeur de la Planification et du suivi-évaluation du Ministère des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement prendra fonction lundi 8 octobre 2018, question de finaliser le traitement des dossiers pendant sur son ancien Bureau du CESC.

Le Service Communication et Relations publiques du CESC souhaite bon vent à celui qui fut son chef hiérarchique.

Par le Service Communication et Relations publiques du CESC le 25 octobre 2018.

Abdelkerim H.B

                                              Voeux du nouvel an du Président du CESC


En début de cette année 2019, j’adresse mes voeux les meilleurs au peuple tchadien, aux hautes personnalités du pays, aux membres du Conseil Economique, Social et Culturel et aux visiteurs de notre site: www.cesc.td. Que 2019 soit pour le Tchad, une année de renforcement de la cohésion nationale, de paix renforcée et à tous, une année de santé, de paix de coeur, de bonheur, d’amour et de prospérité.
Au-delà d’autres considérations, l’année 2018 a redoré le blason du Conseil Economique, Social et Culturel. Notre institution a vu sa mission renforcée et sa composition élargit à d’autres corporations, si bien que le nombre de ses membres est revu en baisse.
Ainsi, l’Ordonnance N° 22/PR/2018 portant attributions, organisation et fonctionnement du Conseil Economique, Social et Culturel en dynamisant notre institution a élargi ses attributions au domaine environnemental. Grâce à cette Ordonnance, les représentants des organisations patronales, des organisations non gouvernementales nationales pour le développement et la protection de l’environnement et les représentants des personnes handicapées siégeront au Conseil Economique aux cotés des autres corporations déjà représentées. C’est en somme une dynamique insufflée à notre organe consultatif.
Ce sang neuf insufflé au Conseil Economique, Social et Culturel est à mettre à l’actif de son Excellence, Idriss Déby Itno, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, initiateur du Forum national inclusif et artisan de la 4ème République.
Pour nous, Conseillers de la République, le réaménagement de notre institution et son maintien parmi les grandes institutions de la République sonnent comme une confiance renouvelée au CESC, Conseiller des pouvoirs Exécutif et Législatif en matière économique, sociale, culturelle et environnementale. A cet égard, nous donnerons le mieux de nous-mêmes pour analyser tout problème de développement économique, social, culturel et environnemental de la nation et attirer l’attention du gouvernement sur des réformes nécessaire et utiles à mettre en oeuvre dans l’intérêt du pays.
Au cours de l’année 2018, les Conseillers de la République ont tenu le pari des sessions ordinaires. D’autres activités telles que des réunions, des audiences, des séances de travail ont été tenues et des missions à l’extérieur ont été effectuées par le Président, accompagné des conseillers de la République et/ou ses proches collaborateurs. La périodicité de notre périodique d’information, « Le Conseiller » a été respectée. C'est pour moi un motif de satisfaction et j’invite les internautes à visiter notre site web www.cesc.td pour apprécier les articles publiés.
En se dotant d’un site web, moyen moderne de communication et d'information, l'institution dont j'ai l'insigne honneur de diriger a tenu le pari de rendre visibles et lisibles ses activités par le biais de la toile et communiquer avec la communauté internationale et les institutions soeurs.
Notre site traite des sujets ayant trait à l’économie, au social et au culturel. Il porte le label du CESC certes, mais c’est un outil de communication et de développement au service de toutes les corporations représentées en son sein.
Le Portail officiel du CESC est de ce fait, un outil d’information et de communication, ouvert à toutes les organisations de la société civile tchadienne organisée.
Nous nous engageons à poursuivre la mise à jour du site avec la même détermination et le même professionnalisme.

Une fois encore, je réitère mes voeux les meilleurs à toutes et à tous et souhaite la bienvenue aux visiteurs du portail web du CESC, www.cesc.td

                                                                                                                            Abdelkerim Ahmadye Bakit

CALENDRIER & AGENDA DU CESC

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Adresse du CESC à N'Djaména

siegeCESCpetit

Boulevard NGarta Tombalbaye,
Rue N° 6.405,
N’Djaména – Tchad.
BP : 5038 – Téléphone : (235) 22 53 03 30

Les autres institutions